Réservations

Heures d'ouverture

Lundi au vendredi 11 h 30 à 24 h
Samedi 11 h à 24 h
Dimanche 11 h à 23 h

Adresse

238, chemin Old Chelsea, Chelsea
819 • 827 • 5300   info@chelseapub.ca

Évitez les files d’attente. Vous pouvez maintenant réserver votre table en ligne.

Réservation de groupe

Lunch d’affaires, souper entre amis, fêtes d'anniversaire et party de bureau, le Pub Chelsea vous accueille dans son ambiance pub chaleureuse et transforme vos soirées en véritables moments de bonne chère, de détente et de divertissement. Réservez dès maintenant en ligne en remplissant ce formulaire.

Pour les groupes de six personnes ou plus, placez votre réservation au (819) 827-5300 pour profiter de votre soirée !

À noter

Veuillez noter que nous ne prenons pas de réservations les jeudis et vendredis à partir de 17 h, les samedis de 11 h à la fermeture et les dimanches avant 18 h.  

De plus, veuillez faire votre réservation au moins 24 heures avant l'heure prévue afin de nous allouer le temps nécessaire pour confirmer votre réservation. Merci.

Veuillez remplir tous les champs.

Nous avons bien reçu votre demande. Nous vous contacterons pour confirmer la réservation. Merci.

140 ans d'histoire

Le Canada était un pays tout nouveau lorsque Ed Dean (1840-1898) bâtit l’un des premiers hôtels du vieux Chelsea aux alentours de 1875 : le Dean’s Hotel, petite structure artisanale, dont les dimensions étaient seulement de 6 mètres sur 5, mais bel et bien l’édifice originel qui a survécu à de nombreuses transformations au cours d’un siècle avant de devenir l’un des plus anciens patrimoines de la municipalité de Chelsea.

Pendant une décennie, le Dean’s Hotel continua à se développer et a acquis une certaine notoriété. Une charpente avant fut ajoutée, et peu après, une véranda intérieure et extérieure. En 1893, l’établissement fit face à un sérieux défi qui eut des répercutions directes sur ses finances. Une loi municipale limitait le nombre de tavernes à une seule et le Dunn’s Hotel, qui se situait à l’extrémité de la rue, réussit à obtenir l’unique licence.

En 1907, La situation ne s’améliora pas. Sous la pression des dirigeants de la communauté catholique, la municipalité vota par référendum une loi interdisant l’alcool… ce qui provoqua la fermeture définitive du Dean’s Hotel. L’établissement fut racheté par John Grimes qui en fut propriétaire pendant une douzaine d’années et le loua à une famille.

En 1920, l’établissement changea une fois de plus de propriétaire, devenant le domicile de William (Willy) Trudeau et de sa femme Felonise (Fanny). Pendant les vingt années qui suivirent, 10 parmi les 13 enfants du couple naquirent dans la propriété. Par la suite, la famille ouvrit une boutique, offrant ainsi un service complet à leur unique station d’essence.

Dans le début des années 50, William vendit la «propriété » à son fils Harold, le sixième enfant du couple. Harold, (surnommé affectueusement Red) ainsi que sa femme Olga (connue sous le nom de Ollie) y élevèrent leur trois enfants et développèrent à l’étage principal un resto-bar. Dans l’intention de stimuler le commerce de leur resto-bar, en 1969-1970, Harold entreprit des rénovations majeures de l’édifice, dont l’agrandissement du fond de la pièce, si bien qu’il y aménagea une autre salle avec de hauts tabourets, ce qui offrait un comptoir de service supplémentaire aux clients.

Malheureusement, peu après la fin des travaux, Ollie, alors malade, décéda, ce qui obligea Harold à abandonner son métier de facteur pour s’occuper du restaurant à temps plein.

Pendant les années 1970 et 1980, Harold mit aussi en place un comptoir de crème glacée à l’entrée du restaurant. Populaire pendant une certaine période, s’y rendre après la messe du samedi-soir ou du dimanche devint une tradition de famille.

Homme d’opportunité, Harold fit l’acquisition d’un terrain contigu appartenant à la municipalité ; lieu où avait siégé la mairie pendant un siècle, jusqu’en 1983. Puis, cet espace fit office de terrasse au Chelsea Pub.

Avant la fin de l’année, Harold décida de vendre l’établissement à ses voisins Bob et June Dompierre, nouveaux propriétaires du Parkway General Store, qui fournissait entre autre un service postal. Les Dompierre entreprirent de nouveaux travaux en faisant parallèlement rouler les finances du restaurant jusqu’en 1986.

Pendant la même année, John Gordon, alors directeur de la compagnie Gordon Construction, racheta la propriété. Passionné d’histoire, Gordon entreprit un grand projet de restauration du bâtiment. Un mur de brique fut décapé, les vérandas déplacées, on construisit une véranda supplémentaire à l’étage supérieur et une terrasse fut conçue là où la vieille mairie avait été ; partiellement liée à la fondation.

Gordon se révéla être un soucieux du détail. Une porte à l’ancienne aux bords arrondis, qui sert encore aujourd’hui, fut installée dans l’entrée pour rehausser l’atmosphère historique fraîchement créée. Il renouvela complètement le décor intérieur avec le mobilier et l’élégance propre au passé. Un nouveau bar fut installé avec des portes anciennes. De subtils détails tels qu’une vieille chambre froide et une radio ancienne apportèrent un plus au décor ainsi qu’une série de photographies, en la mémoire des édifices du village.

Baptisé le Chelsea’s Restaurant, son menu avait la particularité de présenter certaines suggestions comme le «Ed Dean’s Hotel Sandwich», le «Dunn’s Daily Fare», le «Town Hall Triple» et le «Meech Lake Munch» pour rendre un petit hommage à ce lieu historique. La partie ouest du bâtiment, perpendiculaire à la terrasse, garda sa fonction de comptoir de crème glacée durant les mois d’été.

En 1988, une chaîne de restaurants d’Ottawa, du même propriétaire que le Earl of Sussex et le Patty’ s (tous-deux pubs chics), fit l’acquisition de l’établissement de Gordon. Riche de son expérience, la chaîne fit prendre au restaurant une direction nouvelle en le rebaptisant le Chelsea’s Pub. Bill Price, un professionnel de la restauration, fut engagé pour gérer le nouvel établissement, qui devint connu pour ses soirées ailes de poulet aussi animées que les fêtes organisées pour la Saint Patrick.

Au début des années 90, l’homme d’affaire Paul Burke, s’associa à son ami de longue date Ron Humick, alors propriétaire du resto/bar. Grace à une ambiance musicale harmonieuse, le Chelsea’s pub attirait des musiciens locaux de talent, qui étaient parfois découverts au Ottawa’s Byward Market et conviés à venir divertir la clientèle grandissante.

En 1998, un couple de professionnels en restauration, Wally Eagen et Tammy Marcinov, racheta le restaurant. Ils en firent un pub, proposant une large variété de bières à pression propre au Comté des Collines de Gatineau (MRC) et intégrèrent de nouvelles marques. Le couple créa un bar à ambiance sportive en diffusant des évènements sportifs tels que le Hockey LNH et le soccer.

Faisant face à l’interdiction de fumer instaurée au Québec en mai 2006, le Chelsea’s Pub réussi à entretenir sa popularité et fut racheté en 2007 par Nicolas Cazelais et Manuela Teixeira, qui devinrent ainsi les nouveaux propriétaires du Chelsea Pub d’aujourd’hui.

Nos remerciements particuliers vont à l’adresse de Missy Trudeau ainsi qu’à la famille Trudeau, pour nous avoir fourni des données historiques essentielles à partir de souvenirs familiaux et d’archives retraçant l’histoire de la société de la Vallée de Gatineau.